Faire-Avoir-Être Une imposture

Faire-Avoir-Être : Une imposture ?

0

 

Faire-Avoir-Être Une imposture

Depuis que nous sommes tous petits, on nous apprend qu’il faut travailler (FAIRE), pour gagner de l’argent (AVOIR), ce qui nous permettra, si tout va bien, de pouvoir, un jour, faire ce que l’on veut, c’est-à-dire être soi-même (ÊTRE).

Pour résumer, les choses devraient se dérouler comme suit :

Faire-Avoir-Être : Une imposture ?

Faire-Avoir-Être : Une imposture ?

 

 

 

 

 

 

… Comme on l’a dit, SI TOUT VA BIEN.

Parce qu’en fait, cette configuration est finalement très aléatoire. Apparemment, il y a en effet, beaucoup de gens qui décèdent quelques mois seulement avant ou après leur départ en retraite et qui, de ce fait, n’entament jamais le gâteau qu’ils ont mis toute leur vie à fabriquer.

Et puis, peut-on vraiment penser que la vie, c’est ça ? Se transformer en machine ou en automate pendant ses plus belles années pour remettre à plus tard, quand on est usé et vieilli, la possibilité d’être et exister réellement…

Loin de moi pourtant l’idée de me mêler ici au débat sur les retraites qui revient sur le plateau de façon récurrente. Simplement, je voudrais mettre le doigt sur l’imposture que constitue cette vision des choses. En effet, cette façon de faire engendre des frustrations qui elles-mêmes sont le nid de l’épuisement et de la maladie. C’est ce qu’explique Peter Koeinig, expert en finances et auteur du livre « 30 mensonges sur l’argent : Libérez votre vie, libérez votre argent ».

Pour lui, le modèle Faire-Avoir-Être ne fonctionne pas. Il privilégie un modèle inversé où l’on va rechercher en priorité la satisfaction de l’être.

Faire-Avoir-Être Une imposture

Il recommande de faire ce que l’on aime dès le début de la vie professionnelle en exprimant sa passion à travers son travail. Selon lui, en faisant cela, force est d’admettre que nos besoins sont parfaitement satisfaits. Nos besoins élémentaires, certes, mais pas seulement. Tout ce qui compte réellement pour nous sera en effet parfaitement satisfait, et ce, que l’on y croie ou non.

Il explique cela par le fait que, lorsque l’on vise l’épanouissement, la réalisation de soi (ÊTRE), on est poussé à agir, à poser des actes (FAIRE). Cette activité que l’on mène avec passion nous rend attractif et nous permet d’obtenir ce que l’on veut (AVOIR).

Une alternative séduisante dont Tim Ferris nous fait, lui aussi, l’apologie dans son livre « La semaine de 4 heures », destiné à « ceux qui en ont assez de remettre leur vie à demain et ont envie d’en déguster les fruits ici et maintenant ».

Je crois effectivement que l’ancien modèle, issu de la Révolution Industrielle, n’a plus lieu d’être aujourd’hui. Faire sans se poser de questions n’a plus de sens aujourd’hui. L’emploi à vie n’existe plus et aujourd’hui on a besoin de vendre ses compétences. Qu’est-ce qu’une compétence ? Un ensemble de savoirs, savoir-faire, savoir-être. Et aujourd’hui alors que les écoles formatent de plus en plus d’élèves, toujours plus nombreux à bénéficier des mêmes cursus, il est indispensable de se démarquer de la concurrence des autres diplômés. Comment se distinguer quand on a tous les mêmes connaissances (savoirs), que l’on sait tous faire la même chose (savoir-faire) ? Il ne reste qu’une seule solution pour faire la différence : le savoir-être, l’ensemble de nos capacités, qualités, envies, désirs. Ce qui fait que l’on est soi, unique et différent des autres. Voilà pourquoi l’heure est venue de viser l’Être et non plus le Faire.

En termes d’orientation, cela change beaucoup. Au lieu de se demander « Qu’est-ce que je peux bien FAIRE ?», on va se demander « Qui SUIS-je ? Qu’est-ce que j’aime ? Qu’est-ce que je veux faire de ma vie ? ». Et suivant les questions que l’on se pose, les réponses ne sont pas les mêmes…

Et vous qu’en pensez-vous ? Dans votre comportement aujourd’hui, êtes-vous plutôt Faire-Avoir-Être ou Être-Faire-Avoir ?

epanouissement professionnel femme

5 trucs indispensables pour s’épanouir… dans la vie et au travail

0

Je ne sais pas pour vous mais moi, ce qui me fait me sentir bien et épanouie, c’est quand j’arrive à atteindre mes objectifs. Rien ne me déprime plus et ne me provoque autant d’insatisfaction que quand je n’arrive « à rien » dans ma journée, ou pire dans la semaine, le mois… (et je ne veux pas aller plus loin, quoi que des fois, c’est pourtant bien ce qu’il se passe). Je suis donc partie à la chasse aux trucs efficaces qui me permettent de me sentir épanouie.

epanouissement professionnel femme

epanouissement professionnel femme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1.Identifier l’essentiel – Eliminer tout le reste

Ce truc-là, je l’ai découvert dans le livre de Léo Babauta « L’art d’aller à l’essentiel » (une merveille !). C’est le plus fondamental. Sans lui, tout le reste n’a pas d’importance. En effet, à quoi bon savoir atteindre ses objectifs, si ces objectifs ne sont pas les bons, ceux qui comptent pour vous et vous rendent heureux ? Ça paraît évident et pourtant, ça ne l’est pas tant que ça. Combien de fois ne se disperse-t-on pas à courir après des choses qui nous font perdre du temps et ne nous apportent rien ? Pour remédier à cela, Babauta donne quelques indications. Celles que je préfère :

  • Se demander quel sera l’impact de ce que l’on s’apprête à faire et choisir ce qui aura les plus fortes répercussions sur notre vie personnelle et professionnelle
  • Se demander combien de temps durera l’impact de nos actions et privilégier celles dont les répercussions resteront valables le plus longtemps
  • Pour faire le tri entre l’essentiel et l’accessoire, prendre le problème à l’envers. Au lieu de chercher à définir ce qui est essentiel, chercher à éliminer ce qui est secondaire et qui ne vous apportera pas l’impact recherché

2.Se demander quel est le but du but

Quand les choses coincent, il y a fort à parier que l’objectif est mal défini. En effet, bien souvent il y a confusion entre le but et les moyens. Or, le but est quelque chose de motivant, tandis que le moyen ne l’est pas. Donc, si on court après un moyen en le prenant pour un but, il ne faut pas s’étonner de ne pas y arriver !

Un exemple : Une de mes clientes, Isabelle a monté son entreprise il y a 2 ans. Les affaires ne marchent pas très fort, elle s’épuise au travail tout en n’arrivant pas à se verser un salaire. Je lui demande quels sont ses objectifs, sa vison à 3 ans. Isabelle me trace le plan suivant : Avoir plusieurs agences puis, à côté de ça, suivre des études pour faire quelque chose qui lui plaît réellement.

Nous pourrions représenter les choses comme ceci :

Avoir plusieurs agences

—>

Suivre des études

—>

Faire quelque chose qui me plaît

Tel qu’Isabelle présente les choses, on pourrait avoir l’impression que son but est de développer des agences. Or, en réalité, « Avoir plusieurs agences » n’est là que pour gagner de l’argent pour pouvoir financer ses études pour faire enfin ce qui lui plaît. Le véritable objectif d’Isabelle c’est de faire une activité qui lui plaît. Le reste, ce ne sont que des étapes, des moyens pour arriver au but final. Or, si aujourd’hui, Isabelle a du mal à sortir un salaire de son activité, comment va-t-elle faire pour ouvrir d’autres agences ? Surtout si l’on sait qu’elle est découragée par les difficultés qu’elle rencontre au quotidien…

La solution pour elle sera d’aller directement au but du but, au but final : faire quelque chose qui lui plaît. C’est seulement comme ça qu’elle pourra retrouver la motivation et l’énergie nécessaire à l’atteinte de ses objectifs.

Une clé pour bien fixer ses objectifs est donc de se demander « Qu’est-ce que j’aurai de plus une fois que j’aurai atteint cet objectif ? ». On se repose la question pour chaque but intermédiaire jusqu’à ce qu’on soit arrivé au bout de la série et que la réponse s’impose : « Je ne veux rien de plus, c’est ça que je veux au final, et rien d’autre ».

3.Faire un pas à la fois

Une des principales causes d’échec est de ne pas « laisser le temps au temps » ou vouloir tout, tout de suite. En effet, à tout vouloir tout de suite, on se retrouve devant un objectif gigantesque, certes très motivant mais aussi énoooooorme. Et qui fait peur.

A la moindre contrariété, au moindre pépin, le découragement pointe son nez et on en revient au point de départ. Certes, perdre 10 kilos en 1 mois est plus motivant que de se défaire de 500 grammes mais c’est aussi la quasi certitude de tout reprendre quelque temps plus tard. Idem pour tout ce que vous voulez changer dans votre vie. Il faut en effet savoir que notre cerveau est conçu pour maintenir l’équilibre.

Tout changement est perçu comme une perte d’équilibre, ce qui introduit la panique, nous pétrifie et nous empêche d’agir. La solution ? Introduire le changement par petites doses, inoffensives pour le cerveau. C’est ce que l’on appelle la « technique des petits pas » ou le kaizen.

4.Entretenir le focus

L’ennemi du résultat est la dispersion. Ne dit-on pas « Qui trop embrasse mal étreint ? ». Un des gages de réussite consiste à avoir l’esprit clair sur ce que l’on veut atteindre. Pour cela, passez en revue régulièrement ce que vous voulez. Ecrivez vos objectifs, votre vision le plus souvent possible, ressentez ce que vous avez écrit comme si c’était déjà atteint. Soyez précis. Votre vison est comme une flèche. Pour atteindre sa cible, elle doit être pointue et directe. Pour ma part, j’écris tous les matins, dans un cahier rose, ce que je veux obtenir à court et moyen terme. Une façon de garder le focus sur ce qui compte vraiment à mes yeux.

5.Lâcher Prise

Une des clés de l’épanouissement est certes d’atteindre ce que l’on veut mais c’est aussi savoir relativiser quand les choses ne se déroulent pas comme prévu.

Pour cela, soyez bienveillant avec vous-mêmes, dites-vous que vous avez fait ce qu’il fallait et que si ça ne se déroule pas comme attendu, c’est peut-être parce qu’il y a autre chose de mieux derrière ce contretemps. Peut-être de nouvelles ressources à développer en vous et autour de vous, l’occasion de nouvelles rencontres et de nouveaux apprentissages, ou tout simplement un timing qui sera plus confortable pour vous… Décidez de voir le verre à moitié plein (de nouvelles opportunités) !

Et vous, avez-vous d’autres trucs qui vous permettent de vous sentir particulièrement épanouie et bien dans vos baskets ? Partagez-les dans les commentaires ci-dessous !

Je ne sais pas pour vous mais moi, ce qui me fait me sentir bien et épanouie, c’est quand j’arrive à atteindre mes objectifs. Rien ne me déprime plus et ne me provoque autant d’insatisfaction que quand je n’arrive « à rien » dans ma journée, ou pire dans la semaine, le mois… (et je ne veux pas aller plus loin, quoi que des fois, c’est pourtant bien ce qu’il se passe). Je suis donc partie à la chasse aux trucs efficaces qui me permettent de me sentir épanouie.

Ne rien faire, une compétence à acquérir en 7 étapes

Ne rien faire, une compétence à acquérir en 7 étapes

0

Les vacances sont maintenant derrière nous…
J’espère que vous en avez profité pour coincer la bulle, ne rien faire, rêver et rêvasser…
Et maintenant ?
Voici une méthode en 7 étapes pour ne rien faire !

Ne rien faire est important, c’est une véritable compétence, surtout à notre époque où l’on se doit d’être toujours en train de courir. Derrière qui ? Derrière quoi ? On ne sait pas trop… mais on le fait !

Vous êtes-vous déjà demandé : « Que se passerait-il si j’arrêtais le temps pour quelques minutes, si j’arrêtais de courir ? » .
Et bien, il ne se passerait probablement rien. En tous cas pas la catastrophe que vous imaginez avant de le faire. Essayez donc.

Pour garder le rythme des vacances, offrez-vous 10 minutes par jour, POUR VOUS, rien que pour vous. Arrêtez de laisser le temps vous dominer et prendre les rênes de votre vie. Reprenez le contrôle quelques instants et accordez-vous 10 minutes. (Par jour, bien entendu, pas par semaine !)
Certaines vont me dire que 10 minutes, TOUS LES JOURS, ça va être dur… Eh oui, nous sommes déjà reparties dans notre rythme effréné ! Au début, il vous faudra certainement vous prendre par la main, vous forcer même. Mais très vite, quand vous aurez goûté au confort inouï de ce petit luxe, vous ne pourrez plus vous en passer…
Faites l’essai sérieusement, préparez-vous.

Ne rien faire, une compétence à acquérir en 7 étapes

Ne rien faire, une compétence à acquérir en 7 étapes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1- Pour cela, choisissez tout d’abord le moment le plus approprié : le matin avant de partir, en vous levant un peu plus tôt, ou le midi quand tout le monde est parti manger, ou encore le soir en rentant du travail, pour faire la coupure entre vie professionnelle et vie personnelle. Testez différents moments, pour découvrir celui qui vous convient le mieux. Ensuite, tenez-vous-y.
2- Choisissez ensuite l’endroit qui vous convient. Préférez un endroit tranquille où vous ne serez pas dérangé. Mais également facilement accessible pour ne pas perdre de temps à vous y rendre et à installer les conditions idéales. Au besoin, testez, là aussi, plusieurs options. Et rappelez-vous : le mieux est l’ennemi du bien. Donc, il vaut mieux un endroit pas terrible mais facile d’accès que le top des endroits… où vous n’irez jamais.
3- Une fois les circonstances (temps et lieu) bien définies, trouvez-vous une minuterie. (Et oui, j’adore les minuteries, ça sert à plein de choses…).
4- Programmez 10 minutes. Installez-vous confortablement, toutes sonneries coupées, sauf la minuterie bien entendu, fermez les yeux… et attendez. Quoi ? Que le temps passe, pardi ! Prenez le temps de ne rien faire. Rien d’autre que d’observer ce qui se passe en vous.
5- Soyez attentive au deux temps de votre respiration : l’inspire… l’expire…, l’inspire… l’expire… Imaginez que c’est comme le bercement d’un hamac. Ressentez comme c’est agréable de vous laisser aller à ce rythme tranquille. Pensez à observer votre respiration et ne pensez qu’à ça.
6- Faites le vide dans votre tête. Si une idée vous traverse l’esprit, laissez-la passer comme si vous regardiez la course des nuages dans le ciel. Si elle tente de s’incruster, notez-la rapidement sur un bout de papier et replongez-vous tout de suite dans votre détente. Il sera toujours temps d’y revenir plus tard.
7- Reprenez l’observation de votre respiration… Inspire…Expire…

Drrrrring, ça y est ! Finalement, dix minutes, c’est vite passé !

Psssit ! Revenez nous faire part de vos commentaires une fois que vous aurez testé ! Est-ce que vous ne vous sentez pas plus légère, plus joyeuse, plus efficace ? Un peu tout ça à la fois?

Orientation

4 Etapes pour amorcer un changement dès la rentrée

2

La majorité des personnes se plaignent de leur situation mais ne changent rien, se laissent porter par le train-train du quotidien.

On prétexte le manque de temps mais, en réalité, on ne s’autorise pas à prendre ce temps pour soi. En cette période de rentrée, et même si vous avez repris le travail, c’est l’occasion de prendre ce temps pour soi et de faire le bilan de ce que vous voulez, de ce que vous ne voulez plus …

Vous avez seulement besoin d’un bloc-notes et de suivre les 4 étapes que je vais vous décrire dans cet article.

Continue reading “4 Etapes pour amorcer un changement dès la rentrée” »

reussir-sa-vie

Autorisez-vous à réussir votre vie, à vous épanouir !

3

Avoir envie de Réussir sa Vie est une étape, mettre en œuvre les actions concrètes pour y parvenir en est une autre …

Si vous êtes là aujourd’hui, à lire les premières lignes de cet article, c’est probablement que vous êtes sur ce chemin : vous cherchez des clés pour vous épanouir et c’est tout à votre honneur… En effet, tout ce qui ne grandit pas meurt. Regardez la Nature, elle est constamment en train de s’étendre, de croître, de se développer… Continue reading “Autorisez-vous à réussir votre vie, à vous épanouir !” »

reussir-ou-s-epanouir

Entrepreneures : Réussir ou s’épanouir ?

3

Quelle est votre vision de la réussite, du bonheur, de votre épanouissement personnel ? Est-ce que, pour vous, ce sont des concepts indépendants ?

Réussite, bonheur, épanouissement … avez-vous des priorités ?

Trop de personnes lient leur bonheur, ou du moins l’image qu’elles en ont, à une réussite professionnelle et financière. S’il est vrai que ces réussites sont importantes, elles ne conditionnent pas à elles seules votre bonheur. Vous vous dîtes peut-être à ce stade que … bien sur … c’est une évidence …

C’est une évidence si on parle d’argent même si, parmi les plus grandes motivations des femmes à entreprendre, on retrouve l’envie d’augmenter ses revenus, de ne plus rester sans emploi, c’est-à-dire améliorer bien évidemment sa situation financière. Cependant d’autres raisons majeures de création d’une entreprise ou d’ambition de carrière professionnelle réussie sont l’envie d’être indépendante, de s’affirmer, la réalisation de soi … On reste toutefois sur des critères purement « professionnels ».

Et bon nombre d’entrepreneures sacrifient de nombreux aspects de leur vie personnelle au profit de la seule réussite de leur entreprise ou de leur carrière … Continue reading “Entrepreneures : Réussir ou s’épanouir ?” »

iStock_000015040874Large.jpg

Maigrissez en retrouvant l’épicurien et le gastronome que vous êtes !

0

Dans notre société occidentale d’aujourd’hui, le sujet du poids et de l’amincissement est omniprésent. Il suffit de regarder la télévision, que cela soit la publicité,  les reportages ou les émissions, d’ouvrir les magazines, d’écouter les conversations…
Le marketing alimentaire augmente d’année en année pour nous inciter à consommer des aliments transformés, des produits industriels tandis qu’en parallèle, la recherche nutritionnelle est elle aussi de plus en plus présente et à la pointe.
De quoi se perdre au milieu des informations contradictoires !!
iStock_000015040874Large

La plupart du temps, c’est le REGIME alimentaire qui est mis en avant comme remède à la problématique de poids, laissant croire que l’alimentation en est la cause. Dans cette optique, il suffirait de baisser les calories et de baisser les quantités de nourriture pour mincir ; le poids ne serait qu’un équilibre entre les calories et la manière dont nous les dépensons.

Et là, nous rentrons dans une bataille sur le terrain des calories et des privations ainsi que de la culpabilité si nous n’arrivons pas à atteindre nos objectifs ! L’opposé de ce qu’il faut faire pour retrouver son poids idéal !

Or, le régime n’est pas la solution mais le problème. Il dérègle toute l’écologie de notre Corps, notre énergie, nos humeurs, notre santé.
Comment a-t-on pu oublier que nous sommes un TOUT ! L’approche du poids devrait être, de ce fait, à la fois physiologique, émotionnelle, psychologique : tout est relié.

En premier lieu pour maigrir, il convient de comprendre comment fonctionne notre corps et sa chimie intérieure.
L’équilibre global de notre corps  provient de la chimie de notre cerveau. Un cerveau qui dispose de toutes les substances chimiques nécessaires à son bon fonctionnement n’a pas à rechercher, à tout prix, à retrouver l’équilibre par le sucre ou le gras qui agissent comme un « shoot ».

Les perturbations du système nerveux expliquent les obsessions alimentaires, l’attirance pour le sucre et le rapport à la nourriture. En ce qui concerne le sucre, vous n’avez pas besoin d’être un « bec à sucre » pour être addict au sucre, vous pouvez aussi être un « bec salé » et être attiré par les sucres lents, pâtes, pains blancs. Si c’est le cas, vous êtes aussi addict au sucre !
Le sucre va dérégler tout le système nerveux et le sucre appelant le sucre, un cercle vicieux s’installe ; votre énergie baisse, votre stress augmente, vos obsessions alimentaires augmentent, la culpabilité aussi, …
Or, il est très facile de corriger les perturbations chimiques en prenant des acides aminés, qui sont les composants naturels des protéines, par des compléments alimentaires spécifiques. Des tests également très simples permettent de savoir quelle substance est à rééquilibrer.

Le système nerveux se rééquilibre complètement entre 3 à 12 mois et, sans efforts, vous n’êtes plus attiré par le sucre !
C’est grâce à cette liberté alimentaire retrouvée que vous pouvez modifier durablement votre alimentation, retrouver votre énergie vitale et votre équilibre émotionnel.
Vous l’aurez compris, le danger pour notre équilibre qu’il soit alimentaire, psychique ou émotionnel, c’est le sucre ! Des études scientifiques prouvent qu’il existe un lien étroit entre le sucre et le comportement.

De nombreuses approches sur le poids font également la chasse aux « graisses ». Or, le problème de poids n’est pas dû à l’excès de graisse mais à l’excès de glucides.
Bien au contraire, ce que l’on nomme « les bonnes graisses » (noix, poisson, viande, beurre, huile d’olive…) augmente notre métabolisme et permet ainsi de brûler plus de calories et d’éliminer la rétention d’eau. Et par ailleurs, si vous consommez suffisamment de « bons gras », à aucun moment votre corps n’aura de fringale de « gras » (chips, gâteaux apéritifs…).

Dans cette optique  la perte de poids n’est pas un combat et ce n’est pas non plus une question de volonté !Alimentation-plaisir-iStock_000012711518Large
Un cercle vertueux peut s’installer grâce à un système nerveux équilibré, qui va rehausser votre énergie vitale, transformer l’alimentation en masse musculaire, déstocker la masse graisseuse. Votre humeur sera améliorée, votre système nerveux calme, et naturellement vous serez attirée par des aliments sains et le plaisir de manger sera omniprésent dans votre vie.

Incroyable mais vrai, c’est avec le plaisir de se nourrir que l’on maigrit !

Pendant la période de rééquilibrage du système nerveux, où nos émotions nous commandent, il est aussi possible de s’accompagner avec une technique de libération des émotions telle que l’EFT ( Emotional Freedom Technics).

L’EFT va déprogrammer les charges émotionnelles, que cela soit l’addiction ou ses causes, et cela vous permettra d’abandonner des habitudes émotionnelles responsables du surpoids.

L’approche pour perdre vos kilos superflus est donc de faire la PAIX  avec votre corps, l’écouter, l’accompagner grâce à une meilleure connaissance de son fonctionnement, une meilleure connaissance de l’alimentation, le plaisir retrouvé ressenti dans le corps et sa psyché à le nourrir et le plaisir des sens.

Stéphanie AUBRY
www.hypnose-lechemindesoi.com

Bonne-anne-iStock_000030032764XSmall.jpg

Nouvelle Année, Nouveau Départ

0
New Year's at midnightAvec chaque nouvelle année, revient le temps des bonnes résolutions…
Et à ce propos, il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre.
Et vous dans quel camp êtes-vous ?
Pour ma part, j’aime cette période où l’on se donne l’illusion de remettre les compteurs à zéro, cette page blanche sur laquelle nous jetons nos envies et nos rêves, cette sensation que tout est possible. Peu importe si au bout de quelques jours, semaines, mois, nous changeons d’avis et repartons dans nos vieilles habitudes.
Paris ne s’est pas faite en jour, dit-on (à moins que ce ne soit Rome, je ne sais plus)…
Ce qui est important, c’est d’essayer ! Car c’est à force d’essais et d’erreurs que les choses se font, et vouloir la perfection tout de suite est le meilleur moyen de ne rien faire.
Donc, en ces tout premiers jours de l’année, alors qu’une énergie nouvelle plane sur le monde, je vous encourage à prendre toutes les bonnes résolutions que vous voulez, et surtout celles qui vous font plaisir  !
Mon conseil pour vous aider à les tenir dans la durée, c’est de vous demander pourquoi vous voulez faire ça. Ou plutôt pour… quoi ? Pour obtenir quoi ? Qu’est-ce que ça va changer dans votre vie ? Quelle sera la cerise sur le gâteau de votre nouvelle habitude, de votre nouveau comportement ?
Si ce n’est pas quelque chose qui vous allume, passez votre route, choisissez autre chose !
Mais si c’est quelque chose qui vous fait pétiller les yeux, allez-y foncez ! Vous avez toutes les chances de réussir !…
Et si vous vous sentez faiblir (et cela arrivera sûrement), repensez à tous les bénéfices que vous recherchiez avec cette bonne intention. Si vous avez bien défini votre pour… quoi dès le départ, il y a de fortes chances que vous rallumiez la flamme et que vous retrouviez l’énergie du début, celle que vous aviez en prenant votre résolution.

Ecoutez également le webinaire « Nouvelle Année, Nouveau Départ » ci-dessus. Vous y apprendrez :

  • Pourquoi le moment est idéal pour réaliser vos rêves d’une vie meilleure, tant au niveau personnel que professionnel
  • Les dangers qui guettent ceux qui passent à côté de leur vraie vie
  • Le vrai sens des mots quoi, pourquoi et comment
  • Comment vous (re)connecter à votre nature profonde
  • … Ainsi qu’une formidable opportunité pour décupler votre potentiel !

Si vous avez l’impression de vivre une vie qui ne vous convient pas ou plus,
de répondre aux attentes des autres, plutôt que suivre vos aspirations profondes,
si la phrase « La plupart des gens meurent à 25 ans mais on ne les enterre qu’à 75″ résonne en vous,

Ce webinaire est une occasion unique de prendre un nouveau départ et amener votre vie à de nouveaux standards !
Faites-nous part de vos nouveaux projets dans les commentaires ci-dessous !
coeur

Vos Passions, votre boussole de vie

0

Children Playing

Ce que 80% des gens n’ont pas…

En 2005, une étude de l’institut Harris Interactive faisait apparaître que seulement 20 % des Américains qui travaillent sont passionnés par ce qu’ils font. C’était déjà peu…

Dix ans plus tard, en France, les choses ne sont pas différentes. Au contraire ! Selon Isaac Getz, professeur de Leadership à l’ESCP Europe, il n’y aurait que 11% des salariés qui se lèvent le matin avec le sourire. Les autres ?

« Ils viennent au travail pour regarder l’heure. Parce que leur vie commence… quand le travail s’arrête« . 

Cela signifie que 80 à 89 % des gens n’aiment pas ce qu’ils font tout au long de la journée, jour après jour… 80% de personnes qui vivent un quotidien sans passion !

C’est d’autant plus triste qu’une autre étude, menée en 1962 par le psychologue américain Srully Blotnick, montre que choisir de vivre selon ses passions est un passeport pour la réussite ! Continue reading “Vos Passions, votre boussole de vie” »

etre-soi-meme

Savez-vous que vous êtes expert ?

2

Il est temps de chercher votre unicité, de vous applaudir, de vous reconnaître et de laisser votre propre lumière briller
Debbie Ford

Est-ce que le mot expertise vous fait peur ?

Dans notre enfance, à l’école ou à la maison, on nous enseigne plutôt la modestie. Ou alors, c’est nous seuls qui nous sentons petits face aux adultes qui nous entourent… Toujours est-il que nous prenons l’habitude d’être discret et de ne pas trop nous mettre en avant. Et si jamais, nous nous permettons un écart, il y a de fortes chances pour que quelqu’un nous rappelle à l’ordre en nous traitant de prétentieux ou d’orgueilleux.

Pourtant, il est bien naturel de savoir reconnaître nos mérites. Car si nous ne le faisons pas, qui le fera ?

C’est en tous cas, ce que je vous propose de faire ensemble aujourd’hui.

Continue reading “Savez-vous que vous êtes expert ?” »

vaincre-peur-ecriture

Comment vaincre la peur de l’écriture ?

2

Selon un sondage de 2009 pour Le Figaro, 32% des français rêvent d’écrire un livre ! Et pourtant si peu osent passer à l’action … Pourquoi ?

L’écriture est indispensable dans nos vies personnelle et professionnelle. Que ce soit pour s’organiser, pour communiquer, pour remplir au mieux vos fonctions professionnelles ou encore vous permettre de devenir auteur ou expert dans votre domaine, elle peut également se révéler un excellent outil de dépassement de soi et de réussite, à condition de l’apprivoiser, c’est ce que nous allons aborder dans cet article.

Il faut savoir qu’il y a deux aspects distincts dans le processus d’écriture : le fond (les idées, le message …) et la forme (orthographe, grammaire, style …). Tous deux peuvent être sources de peurs et blocages.

Je vous propose de :
- Déjà, comprendre l’origine de vos peurs et/ou blocages à ce niveau, première étape pour parvenir à les contrer.
- Puis, prendre conscience qu’il existe de nombreux outils et moyens pour vous aider dans cette démarche Continue reading “Comment vaincre la peur de l’écriture ?” »

Friends

Et si vous vous contentiez d’être vous-même ?

5

Même s’il est fréquent d’entendre la réflexion « on ne peut pas plaire à tout le monde », on se rend compte trop souvent que beaucoup de personnes cherchent à plaire au plus grand nombre, que ce soit dans leur vie personnelle ou professionnelle. En faites-vous partie ?

Envie de perfection, d’obtenir plus de considération ou de reconnaissance … Au bout du compte, vous risquez plutôt de vous éparpiller et, pire encore, vous dévaloriser totalement.

Savez-vous que cela peut vous mener à l’échec ?

Continue reading “Et si vous vous contentiez d’être vous-même ?” »

evoluer-ensemble

Grandir, évoluer ensemble … pour se réaliser pleinement

7

« On raconte qu’il existe en Chine une variété de bambou tout à fait particulière. Si l’on en sème une graine dans un terrain propice, il faut s’armer de patience. En effet, la première année, il ne se passe rien : aucune tige ne daigne sortir du sol, pas la moindre pousse. La deuxième année, non plus. La troisième ? Pas davantage. La quatrième, alors… Que nenni ! Ce n’est que la cinquième année que le bambou pointe enfin le bout de sa tige hors de terre. Mais il va alors pousser de douze mètres en une seule année : quel rattrapage spectaculaire ! La raison en est simple : pendant cinq ans, alors que rien ne se produit en surface, le bambou développe secrètement de prodigieuses racines dans le sol grâce auxquelles, le moment venu, il est en mesure de faire une entrée triomphante dans le monde visible, au grand jour. «  J’aime cet extrait du livre d’Olivier Clerc car il montre bien la métaphore entre ce bambou et notre propre évolution personnelle. On mène des actions, on opère changements après changements. Alors, souvent, en faisant de petits pas les uns après les autres, on ne voit pas une amélioration phénoménale immédiatement, et pourtant cela nous amène plus loin, plus haut … jusqu’à nous révéler. Continue reading “Grandir, évoluer ensemble … pour se réaliser pleinement” »

lorenzo-pancino-header

A la Rencontre de Lorenzo Pancino

0


Sophie Gueidon invite au sein du Club Réussir au Féminin

des personnes qui ont su dépasser des circonstances

particulières et qui montrent que TOUT EST POSSIBLE !

lorenzo-pancino-header

Dans cette interview inédite, Lorenzo Pancino, ancien animateur radio et télé, comédien voix-off, formateur et coach de plus de 1000 comédiens et animateurs radio, nous dévoile son parcours, ses petits secrets et comment il les a utilisé avec des personnalités connues,  de quoi il est le plus fier, ce qui le rend heureux…

Il nous partage ses meilleurs conseils Continue reading “A la Rencontre de Lorenzo Pancino” »

l'expert-qui-est-en-vous

Révélez l’expert qui est en vous !

2

Vous ressentez l’envie impérieuse de vous épanouir pleinement ? Vous voulez changer de métier ou de poste ? Evoluer au sein de votre société actuelle ? Ou encore lancer votre propre affaire ? Vous êtes déjà indépendant et vous voulez donner un élan à votre business ?
C’est formidable ! Connaissez-vous cette citation qui dit : « Tout ce qui ne grandit pas meurt …» ?
l'expert-qui-est-en-vousEn arrière-plan de ces souhaits ou objectifs, il s’agit d’oser enfin mettre en valeur vos expertises, vos compétences, de redonner ce que vous avez reçu et obtenir la reconnaissance de votre valeur immense.

Vous ne l’avez pas encore fait ? Qu’est-ce qui vous retient ? Peut-être croyez-vous ne pas être un expert ? Comment pouvez-vous en être aussi sur(e) ?

Je vous propose, à travers cet article, de vous faire prendre conscience de l’expert qui sommeille en vous ! Continue reading “Révélez l’expert qui est en vous !” »

bonheur peut-on le mesurer

Le bonheur est-il mesurable ?

3

Nous avons vu la semaine dernière dans la première partie de cet article « Le bonheur, pour vous, c’est quoi ? » que sa définition et ses conceptions étaient multiples. Pourtant c’est une aspiration universelle qui fait écho dans tous les pays du monde, dans toutes les populations. Les scientifiques cherchent à prouver et modéliser les critères ou comportements qui amènent à plus de bonheur.

Les scientifiques et les milieux universitaires ne sont pas les seuls à s’interroger, à chercher à décortiquer ce qu’est le bonheur. Des organisations internationales incluent de plus en plus cette notion dans leurs débats, actions et dans leurs statistiques. On multiplie les indices, les mesures sur le bonheur et le bien-être des populations. Mais peut-on réellement mesurer le bonheur ? Continue reading “Le bonheur est-il mesurable ?” »

YBIS

Rencontre avec Biba Pedron

2

Sophie Gueidon invite au sein du Club Réussir au Féminin

des personnes qui ont su dépasser des circonstances

particulières et qui montrent que TOUT EST POSSIBLE !

YBIS

Dans cette interview inédite, Biba Pedron, business coach et consultante, experte en marketing, networking et réseaux sociaux,nous raconte son parcours et nous explique pourquoi ses clients américains la surnomment « the Connection Queen ».

Elle nous partage une foule de conseils passionnants Continue reading “Rencontre avec Biba Pedron” »

bonheur

Le bonheur, pour vous, c’est quoi ?

10

La définition du dictionnaire est peu représentative de tout ce qui se passe derrière le mot « bonheur ». Selon les âges, les époques, les civilisations, les pays … il existe de nombreuses « versions » ou approches.

Qu’est-ce que donc que le bonheur ? Peut-on le mesurer ? Sommes-nous à un tournant de l’évolution humaine ? … Posons-nous toutes ces questions ensemble avant de chercher à établir ce qui entre réellement dans vos propres critères du bonheur …
Continue reading “Le bonheur, pour vous, c’est quoi ?” »

max

Rencontre avec Max Piccinini

1

Sophie Gueidon invite au sein du Club Réussir au Féminin

des personnes qui ont su dépasser des circonstances

difficiles et qui montrent que TOUT EST POSSIBLE !

Dans cette interview inédite, Max Piccinini, Catalyseur de réussite, nous explique comment, après des débuts difficiles dans la vie et de nombreux échecs professionnels, il a compris un principe qui a transformé sa destinée pour toujours :
« Pour changer son monde extérieur, il faut changer son monde intérieur » ! Continue reading “Rencontre avec Max Piccinini” »

Galle-Le-Reun.jpg

A la Rencontre de Gaelle Le Reun

0

Sophie Gueidon invite au sein du Club Réussir au Féminin

des personnes qui ont su dépasser des circonstances

difficiles et qui montrent que TOUT EST POSSIBLE !

Gaëlle Le Reun

Dans le cadre de cette interview inédite, Gaëlle Le Reun, Aligneuse, spécialiste de l’Abondance, explique simplement :

• Comment elle s’est retrouvée à la rue avec son fils de 4 ans

• Les lectures qui l’ont inspirée et les rencontres déterminantes qui l’ont aidée à s’en sortir Continue reading “A la Rencontre de Gaelle Le Reun” »

Haut de page