Journée de la Femme ou Journée des Femmes ?

Journée de la Femme

Chaque année, début mars, la Femme est à l’honneur.

Et plus particulièrement le 8, date de la “Journée de la Femme” ou de la  “Journée des Femmes”. En effet, les 2 appellations se retrouvent ici et là.

International Women’s Day

A l’origine, en 1977,  l’ONU aurait officialisé l'”International Women’s Day”, littéralement ” Journée Internationale des Femmes”. Eh oui, “Women” c’est le pluriel de “Woman”, n’est-ce pas ?

Pourtant en français, ça a donné “Journée de la Femme”.

Pas de quoi en faire un article, à priori. Sauf que depuis quelques années, un courant de protestation s’est levé contre cette appellation “Journée de la Femme”.

Femme avec un grand F

En 2013, Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre française des Droits des Femmes, déclarait :

“Le 8 mars n’est pas, comme on l’entend parfois, la journée de “la” femme, qui mettrait à l’honneur un soi-disant idéal féminin (…)”.

Et effectivement, on peut se demander, quand on parle de “Journée de la Femme”,  qui est cette Femme avec un grand F ? Cette FEMME qui représente toutes les autres ?

Parce que nous sommes toutes différentes, n’est-ce pas ? Physiquement, tout d’abord. Nous pouvons être brune, blonde, rousse, petite, grande, grosse, mince…, nous n’en restons pas moins femme. En termes de personnalité, aussi. Nous pouvons être extravertie ou réservée, organisée ou bordélique, nerveuse ou calme, sérieuse ou drôle, etc, etc. Nous sommes et restons Femme.

… Femme ?

Ou bien plutôt… Femmes ?

Singulière ou plurielles ? Mince, je ne sais plus du coup !

Uniques et différentes, en tous cas !

Je me relis depuis le début : ” Chaque année, début mars, la Femme est à l’honneur”. Zut, là aussi la question se pose :  “LA femme est à l’honneur” ?

Ou bien “LES femmeS sont à l’honneur” ?

Diable, dans quoi me suis-je embarquée ?

Moi qui voulais juste insister sur le fait que nous sommes toutes UNIQUES !

Car c’est bien ça le sens de cet article, vous montrez que vous êtes, nous sommes, toutes, uniques et différentes des autres… Et surtout que c’est génial !

Parce que ça permet de tracer sa route comme on l’entend, de faire les choses comme on le sent, à notre façon bien à nous, sans avoir à se conformer à la norme ambiante.

Je suis UNique et j’aime ça !

Pourquoi est-ce important de revendiquer le fait d’être unique ?

  • Tout d’abord parce que ça rend plus heureux. Avez-vous déjà expérimenté le plaisir et la satisfaction de vous dire “C’est moi qui ai fait ça !” ?. Vous vous redressez, fière de vous, pleinement consciente de vos capacités. Est-ce que ça ne ressemble pas au bonheur, ça ?

 

  • Ensuite, ça booste votre confiance en vous. Puisque vous n’êtes semblable à nulle autre, pas la peine de vous comparer. En effet, ça n’aurait pas de sens. Et Dieu sait que la comparaison se fait souvent dans un seul sens : le mauvais. En effet, si vous êtes victime de “comparite”, c’est rarement pour vous trouver mieux que l’autre élément de comparaison, pas vrai ?

 

  • Enfin, c’est aussi un formidable moyen de faire une différence ! Réfléchissez : si vous êtes comme tout le monde, pourquoi vous choisirait-on, vous ? Votre amoureux, votre employeur, vos amis, vos clients… tous ces gens qui vous ont choisie, l’auraient-ils fait si vous aviez été un clone, une parmi tant d’autres semblables à vous ?

Alors, Journée de LA Femme ou Journée DES femmes, est-ce vraiment important ? Ce qui compte surtout c’est de s’honorer en tant que femme, et même tout simplement en tant qu’être humain, vous ne trouvez pas ?

Conclusion : En tous cas, ce qui ne fait pas débat, et c’est dommage, c’est qu’il y a UNE journée de la / des Femme(s). Une seule. Oui, au fait, pourquoi la question du singulier ou du pluriel ne se pose pas, là aussi ? 😉

 

 

Je suis Sophie Gueidon, fondatrice de Réussir au Féminin, j’aide les entrepreneures à devenir des professionnelles V.I.P. (Vraies, Inspirantes et Prospères) grâce à une expertise bien définie et des stratégies marketing alignées avec qui elles sont.

8 Comments

  • Les commentaires sont pertinents et j’aimerais avoir votre conférence audio svp

    Lucie Clouâtre 05.03.2017
  • Merci Sophie pour ton article… Il illumine le coeur de la femme que je suis et j’imagine (j’en suis certaine) le coeur de beaucoup d’autres.
    Merci de continuer à nous inspirer et nous donner le courage d’être “qui nous sommes”.

    chris 05.03.2017
  • Salut Sophie, merci pour ton article! Singulier ou Pluriel: la question est pertinente! dans le domaine du développement, la condition de la femme rurale est différente de la femme urbaine! Sophie au Nord et Denise au Sud comment vivons nous notre condition de Femme? Ma petite soeur et moi est-ce que nous vivons notre réalité de femme de la même manière sous les memes tropiques?

    Denise 05.03.2017
  • Merci pour ce bel article Sophie
    Oui, faire parfois des petites piqûres de rappel sur le sens des mots est important.
    Pour ma part, je partage grandement votre point de vu sur l’unicité de chaque être et c’est bien ce qui fait la richesse de notre société. Passez un excellent Dimanche

    sophie04 05.03.2017
  • Bonjour Sophie, belle interrogation 🙂 Je suis d’accord avec vous, la Femme est unique. Aussi, je préfère l’appellation “la journée de la Femme” : sa personnalité, son savoir-être, son savoir-faire, sa sensibilité, son rire, sa différence… Chacune a un message et je les accompagne pour qu’elle le transmettre avec leur authenticité…..

    NANIN 05.03.2017
    • Moi aussi, Sophie, j’avoue que j’aime assez la Journée de LA Femme… même si je comprends tout à fait le point de vue opposé. 🙂

      Sophie Gueidon 05.03.2017
  • Il s’agit de la Journée INTERNATIONALE des DROITS DES FEMMES.
    L’objectif de cette journée n’est pas de glorifier un mythique idéal féminin, ni d’offrir des fleurs et encore moins des appareils ménagers !
    Les femmes sont multiples, et toutes différentes, comme vous le soulignez : utiliser le singulier revient à considérer qu’il existe un archétype féminin auquel toute femme doit se conformer. Si je dis “le Noir”, “l’Arabe”, “l’Asiatique”, cela sonne raciste, n’est-ce pas ? Il en est de même avec “la femme”.
    L’objectif de cette journée et d’affirmer les droits des femmes, et de les conquérir partout où cela est nécessaire. Et il y a matière à combat, y compris dans les sociétés les plus avancées, croyez-moi !
    Merci, Sophie, pour vos articles.

    Chaussée-Hostein 05.03.2017
    • Bonjour Sylvie,
      Effectivement, je crois qu’on ne peut pas se reposer sur nos lauriers dans la défense des droits des femmes ! Rien n’est jamais acquis, même dans nos sociétés privilégiées de ce point de vue. C’est d’ailleurs ce que disait Simone de Beauvoir : “N’oubliez jamais qu’il suffira d’une crise politique, économique ou religieuse pour que les droits des femmes soient remis en question.”

      Sophie Gueidon 05.03.2017

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.