Avez-vous déjà réalisé que tous vos talents méconnus, cachés derrière votre modestie, votre ignorance, votre complexe de l’imposteur, votre manque de confiance en soi – et que sais-je encore ? – sont en fait un énorme gâchis pour la société, le monde qui vous entoure… et bien sûr, pour vous-même !

 

En effet, je suis convaincue (et je suis loin d’être la seule heureusement), que vous avez tous et toutes des talents, petits et/ou grands.  Et vous commencez à les manifester dès l’enfance.

Alors, pourquoi, quand on parle de ses talents à quelqu’un, très souvent la personne lève les yeux au ciel et s’exclame : « Des talents ? Je n’ai pas de talents ! »

Pas de talents ? Vraiment ?

Comment une telle idée a-t-elle pu germer dans tant de cerveaux ?Pourquoi se poser des questions ?

 

Passons en revue différentes explications :

 

  1. La notion de talent est mal connue et mal comprise. On l’assimile bien souvent à une chose extraordinaire détenue seulement par quelques heureux élus. Dans ce cas-là, on va dire de quelqu’un qu’il ou elle a DU talent. Et on sent bien dans ces paroles que ce n’est pas donné à tout le monde !

A ce propos, c’est un peu la même chose pour la notion de « passion ». Trouver SA passion est souvent vécu comme quelque chose d’angoissant parce qu’on ne peut pas se louper (bien sûr, si on n’en a qu’une !). Tandis que se demander ce qui nous plaît et chercher plein de choses qui nous passionnent est un exercice beaucoup plus léger et amusant. Je vous le recommande d’ailleurs…

 

  1. L’éducation nous encourage bien souvent à la modestie. Dire soi-même qu’on a du talent pour quelque chose est parfois ressenti comme une affirmation très prétentieuse, pas toujours facile à assumer. Une fois qu’on l’aura déclaré, il va falloir le prouver et se montrer à la hauteur. Le problème avec les talents, c’est justement ça, c’est qu’il est difficile de les assumer. On préfère quelqu’un qui ignore qu’il est doué pour quelque chose que quelqu’un qui clame haut et fort qu’il a du talent dans un domaine particulier. Et du coup, à force de faire profil bas, on en arrive à méconnaître totalement ce qui fait nos forces.

Alors qu’elles existent, il suffit de demander aux autres ! Vous verrez, ils vous en trouveront !

 

  1. La notion de talent n’est pas valorisée par l’environnement, surtout éducatif et professionnel.
    Dans une société qui se veut égalitaire, on préfère parler de compétences. En effet, avec la notion de compétence, intervient la notion d’égalité des chances. Les compétences, pour peu qu’on se donne un peu de mal, tout le monde peut les acquérir.

Cela encourage le dépassement de soi et évite de se complaire dans l’autosatisfaction. L’individu est souvent invité à combler des manques plutôt qu’à valoriser un potentiel existant.

Talents cachés = talents gâchés

Le problème avec ce type d’approche c’est qu’en vertu de l’adage qui dit « ce sur quoi on se concentre prend de l’importance », on amplifie les points faibles, à améliorer, plutôt que la zone d’excellence.  En d’autres termes, on amplifie ce qui ne va pas, plutôt que ce qui fonctionne !

C’est ce que montre une étude réalisée par l’organisation Gallup qui a demandé à 198000 salariés répartis au sein de 36 entreprises s’ils avaient l’habitude de faire quotidiennement au travail ce qu’ils savaient faire le mieux.

Seulement 20% des gens ont répondu positivement !

 

Alors que, par ailleurs, les résultats de l’étude montrent que les personnes ayant répondu « oui » à cette question étaient également

  • 50% à travailler dans des unités présentant un faible taux de rotation du personnel
  • 38% à travailler dans des unités manifestant une productivité élevée
  • 44% à travailler au sein d’unités enregistrant un taux élevé de satisfaction client

Comme quoi, miser sur les talents crée de la valeur ajoutée pour tous !

C’est quoi un talent, du coup ?

3 Caractéristiques principales résument le talent. C’est quelque chose que nous faisons :

  • Facilement
  • Avec plaisir
  • Qui donne d’excellents résultats.

Par ailleurs, le talent est inné, naturel, spontané. A tel point que la personne utilise ses talents sans même s’en rendre compte. Et c’est ce qui fait que bien souvent elle ignore ce don singulier, elle ne le reconnaît pas. « Ah non, ce n’est pas un talent, c’est tellement facile ! Tout le monde sait le faire !… »

Et bien non, justement !

Révélez vos talents !

C’est même un sérieux indice que vous êtes en face d’un talent : c’est facile pour vous, oui… Mais ça ne l’est pas pour tout le monde.

Dès que vous êtes dans une activité qui vous semble simple et accessible à tout le monde, si en plus, on vient vous demander conseil à ce propos, vous pouvez être sûre que vous y êtes, dans vos talents.

Alors, pourquoi aller chercher plus loin ?

Demandez-vous ce qui vous plaît, vous nourrit, vous fait vous sentir bien…
Observez dans quels domaines on vous demande de l’aide ou votre avis…
Voyez si ça donne plutôt de bons résultats…
Acceptez l’idée que vous pouvez être excellente dans certaines choses…
Voilà, vous l’avez votre talent !

Elle est pas belle la vie ?

Est-ce que cet article vous aide à mieux cerner vos talents et dons particuliers ? Faites-moi part de vos commentaires ci-dessous :